Gestionnaire, Cadres des programmes

Nom de l'organisationCatégories d'emploiType de posteRégion et Location(s)Niveau de carrièreSalaireAnnonce en ligne depuisÉchéance de la demande
La Fédération canadienne des municipalités (FCM)
  • Gestion de programmes/projets
Plein temps
  • Ontario - Ottawa Area - Ottawa
Gestionnaire (supervision de personnel)N/A2019-05-152019-05-29

Poste :                         Gestionnaire, Cadres des programmes

Service :                      Programmes de la FCM

Classification :            Niveau 6

Échelle salariale :       87 900 $ - 113 000 $

Langues :                     Bilingue requis (anglais et espagnol); le français serait un atout

 

Contexte

Les Programmes de la FCM visent à aider les gouvernements locaux au Canada et dans plusieurs pays étrangers à fournir des services à leur population afin de stimuler le développement durable et le bien-être de leur communauté. Pour cela, nous travaillons directement avec des dirigeants municipaux et des parties prenantes; avec eux, nous développons et implémentons des initiatives de changement; nous créons des outils et des ressources pour renforcir les capacités et mobiliser les connaissances pratiques; et, nous influençons le secteur en partageant les expériences de développement humain et communautaire. Notre programmation actuelle comprend les domaines suivants : développement local économique et social; participation des femmes dans les affaires municipales; gestion des actifs municipaux; coopération entre les municipalités et les Premières nations; innovation environnementales et solutions en lien avec le climat. À l’échelle mondiale, les programmes de la FCM sont mis en œuvre dans plus de 20 pays.

 

Objectif principal :

Relevant du Gestionnaire principal, Unité de soutien aux programmes (USP), le ou la Gestionnaire, Cadres des programmes dirige le développement continu du Cadre conceptuel de la FCM pour le renforcement des capacités des gouvernements locaux (Cadre conceptuel), sur lequel s’appuient tous les programmes de la FCM.  Le ou la Gestionnaire doit s’assurer que tous les programmes de la FCM sont de plus en plus ancrés sur le Cadre conceptuel ainsi que sur les approches et outils clés qui s’y rattachent, et qu’ils y contribuent, en particulier à l’étape de conceptualisation. Le ou la Gestionnaire rassemble la grande équipe de spécialistes en suivi, évaluation, apprentissage et partage des connaissances (SÉAPC) assignés à divers projets au Canada et à l’international pour le développement et l’amélioration continue des éléments de SÉAPC du Cadre conceptuel. Ces éléments comprennent, sans s’y limiter, le développement des cadres de résultats pour l’ensemble des projets et la création d’approches, de directives et d’outils normalisés pour les étapes clés de SÉAPC dans le cycle des programmes (par ex. : rapports de données de base, suivi et évaluation). Enfin, le ou la Gestionnaire dirige le développement et la mise en œuvre de stratégies de SÉAPC de première qualité pour certains programmes domestiques et internationaux.

Responsabilités clés :

Assurer la cohérence dans l’ensemble des programmes : Cadre conceptuel de la FCM pour le renforcement des capacités des gouvernements locaux – 50% de la tâche

Le ou la Gestionnaire dirige les activités clés liées au développement et à l’amélioration continue du Cadre conceptuel de la FCM pour le renforcement des capacités des gouvernements locaux. Ce Cadre conceptuel servira de base pour la conception de tous les programmes de la FCM afin d’assurer une meilleure cohérence dans l’ensemble. Les avantages attendus de l’utilisation accrue de ce cadre comprennent sans s’y limiter : une augmentation de la qualité des projets, l’uniformité des processus de conceptualisation et une meilleure présentation des résultats des Programmes de la FCM.

Le ou la Gestionnaire est chargé(e) de :

  • Réaliser des recherches prospectives, offrir de nouveaux concepts et potentiellement de nouvelles visions pour la prochaine génération de projets, avec un accent particulier sur le rôle des Programmes de la FCM dans le renforcement des capacités. Le Gestionnaire résume les pratiques exemplaires des domaines clés comme la gouvernance locale, le renforcement des capacités, la dimension des genres et le SÉAPC, ainsi qu’une variété d’autres domaines (par ex. : les approches de réseautage, l’innovation sociale et les technologies de l’information et des communications).
  • Veiller à ce que la dimension du genre soit intégrée dans le Cadre et dans nos projets.
  • Assurer l’amélioration continue du Cadre de résultats pour l’ensemble des programmes de la FCM, et de son intégration dans les projets au fil de l’évolution du portfolio, afin d’améliorer la capacité de la FCM à recueillir des données témoins dans tous les projets et de pouvoir ainsi mieux présenter ses accomplissements.
  • Créer des approches et outils normalisés pour les étapes et éléments clés du cycle des projets, qui devront être de plus en plus utilisés dans les projets au fil de l’évolution du portfolio.
  • Créer et mettre en œuvre une stratégie d’apprentissage pluriannuelle pour les Programmes de la FCM axée sur un nombre limité de questions stratégiques clés et basée sur le Cadre conceptuel, visant à améliorer l’uniformité et la qualité.
  • Positionner la FCM en tant que leader, en créant et en assurant l’implantation d’une stratégie axée vers l’extérieur, segmentée selon les publics, afin de communiquer et de partager les connaissances sur divers canaux et médias au sujet de l’approche et des résultats de la FCM en matière de renforcement des capacités des gouvernements locaux.
  • Créer et mettre en œuvre une stratégie de communication interne structurée et intéressante au sujet du Cadre conceptuel.

Le ou la Gestionnaire doit veiller à ce que tous les programmes de la FCM utilisent les concepts, approches et outils clés du Cadre dans la conception, l’implantation et le SÉAPC, tout en veillant à ce que ceux-ci répondent efficacement aux spécificités des différents contextes. Le ou la Gestionnaire joue un rôle clé pour s’assurer que les stratégies de renforcement des capacités des projets s’appuient sur le Cadre conceptuel de la FCM pour le renforcement des capacités des gouvernements locaux.

 

SÉAPC au niveau des projets – 20% de la tâche

Le ou la Gestionnaire est responsable du SÉAPC pour un petit groupe de projets, devant ainsi conceptualiser et mettre en œuvre des stratégies de SÉAPC holistiques pluriannuelles en ligne avec le Cadre conceptuel, en veillant à atteindre des normes de qualités reconnues et en contribuant à :

  • une gestion de projet efficace;
  • faire en sorte que les exigences de rapports aux donateurs soient rencontrées;
  • la promotion d’apprentissages ciblés auprès des partenaires des projets; et
  • fournir des preuves stratégiques en matière de résultats et de partage des connaissances.

 

Relevant du directeur ou gestionnaire de projet, le ou la Gestionnaire devra pour chaque projet de son portfolio :

  • Diriger le développement, le raffinement et l’application des Cadres de mesure de la performance (CMP).
  • Développer des outils et méthodes de suivi pour appuyer la mise en œuvre efficace des CMP des projets, comprenant sans s’y limiter la conception et la coordination/supervision/implantation d’études de base et d’évaluation.
  • Voir à la collecte et à l’analyse des données pour assurer un suivi de qualité en temps opportun, pour contribuer aux rapports des projets et mettre à profit cette information dans le cadre de l’apprentissage et du partage des connaissances des projets.
  • Diriger le développement et la mise en œuvre de stratégies d’apprentissage interne pour les projets portant sur le renforcement des capacités des gouvernements locaux tout au long du cycle des projets, avec comme objectif de renforcer la capacité des partenaires locaux à identifier et à répondre à leurs propres besoins en matière de capacités, et prioriser leurs commentaires en vue de l’amélioration continue de l’approche de la FCM pour le renforcement des capacités des gouvernements locaux.
  • Diriger le développement et l’implantation de partage stratégique des connaissances, y compris coordonner ou diriger la documentation et le partage des pratiques exemplaires, identifier les publics clés et assurer une utilisation optimale des médias et des autres mécanismes permettant de rejoindre ces publics.
  • Veiller à ce que la dimension du genre soit intégrée dans les systèmes de SÉAPC de chacun des projets.

 

Travail au sein de l’Unité de soutien aux programmes (USP) – 20% de la tâche

  • Superviser un ou une spécialiste (à qui est assigné(e)s un certain nombre de projets), y compris lui offrir du mentorat, établir ses objectifs, développer ses plans de travail, évaluer son rendement et voir à son développement professionnel.
  • Réunir le groupe des spécialistes en SÉAPC à travers le département pour s’assurer que les stratégies et activités de SÉAPC établies à l’échelle des projets soient bien alignées au Cadre conceptuel.
  • Participer au recrutement des spécialistes de SÉAPC au bureau chef ou sur le terrain.
  • Établir des projections pluriannuelles des effectifs pour veiller à ce que les projets aient les ressources requises en matière de SÉAPC.
  • Établir les priorités annuelles, préparer et surveiller sa section du plan et budget annuel de l’USP.
  • Gérer les budgets des initiatives financées.
  • Recruter et gérer le travail des consultants, le cas échéant.

 

Travail d’équipe – 10% de la tâche

Le ou la Gestionnaire appuie le Gestionnaire principal, USP dans diverses fonctions pour assurer le rendement de l’Unité, comprenant sans s’y limiter l’établissement des priorités, des budgets et des plans de travail annuels. Au besoin, le titulaire de ce poste appuie ses collègues de l’USP dans l’atteinte de leurs objectifs, et de même, il ou elle fait appel à eux au besoin pour l’aider dans la réalisation de ses propres objectifs.

Le ou la Gestionnaire contribue autant que possible aux initiatives de son service et à celles de l’ensemble de l’organisation.

 

Connaissances et expérience :

  • Requiert un diplôme de maîtrise dans un domaine pertinent tel que le développement international ou les sciences sociales, ou l’équivalent en éducation et expérience. Une formation universitaire ou professionnelle en suivi et évaluation de programme, apprentissage et partage des connaissances (SÉAPC) serait un atout majeur.
  • Requiert au moins 7 ans d’expérience progressive en suivi et évaluation de programmes, dont au moins deux ans d'expérience à la direction d'équipes de professionnels. Une expérience de supervision de SÉAPC pour des programmes pluriannuels de plusieurs millions de dollars est requise. Une expérience en gestion de programme serait un atout majeur. Une expérience de travail dans le domaine du développement international serait aussi un atout.
  • Requiert une expérience démontrée en conceptualisation et implantation de systèmes participatifs de SÉAPC pour des programmes, ainsi que des aptitudes pour la recherche et une compréhension des concepts et des approches de SÉAPC. Une compréhension des concepts et approches en matière de renforcement des capacités ainsi que des concepts et approches en matière d’égalité des genres seraient grandement souhaitées. Une expérience en SÉAPC de renforcement des capacités et/ou de programmes axés sur les questions de genre serait aussi un atout.
  • Requiert une expérience démontrée en conceptualisation de modèles logiques et de cadres de mesure de la performance. Une expérience en conceptualisation et/ou réalisation d’études de données de base est requise. Une connaissance approfondie de la gestion axée sur les résultats est requise. Une connaissance des exigences en matière de rapports aux donateurs serait un atout important.
  • Une expertise avérée des méthodes de collecte de données quantitatives et qualitatives est requise, y compris une expérience en élaboration de sondages. Requiert des aptitudes d’analyse supérieures et une expérience d’utilisation de statistiques descriptives. Une expérience d’utilisation de bases de données pour le suivi des programmes est également requise. Une expérience d’utilisation de logiciels de bases de données et d’analyse de données (quantitatives et qualitatives) serait un atout important.
  • Une expérience en élaboration et mise en œuvre de stratégies d’apprentissage et de partage des connaissances d’un programme est requise. Une compréhension ou une expérience d’appui aux approches de réseautage et d’apprentissage par les pairs pour l’apprentissage et le partage des connaissances serait un atout important, y compris une compréhension ou une expérience avec les Technologies de l’information et des communications dans le domaine de la collaboration en réseau et du partage des connaissances.
  • Des aptitudes supérieures en communication écrite sont requises. La capacité de distiller et de simplifier des informations complexes pour communiquer avec un large éventail de publics est nécessaire. Connaissance des logiciels et des outils de visualisation de données / de conception graphique, considérée comme un atout majeur.
  • La capacité de diriger ou de coordonner des processus pluriannuels complexes est requises, y compris en assurer la planification et la coordination. La capacité d’offrir un leadership et une orientation en matière d’approche systémique serait un atout important. Une expérience en lien avec la gestion du changement serait également un atout important.
  • Habiletés supérieures pour l’écoute et les communications interpersonnelles requises. Des compétences en animation de groupes seraient un atout majeur.
  • Des connaissances ou une expérience se rattachant au développement des capacités des gouvernements municipaux seraient un atout important.
  • Requiert une capacité démontrée tant pour le travail individuel que pour le travail collaboratif avec d’autres employés et avec des parties prenantes.
  • Pouvoir travailler de manière efficace dans une variété de contextes culturels et politiques serait un atout.
  • Doit s’engager à signer et à respecter le Code de déontologie de la FCM.

 

Exigences linguistiques :

  • La capacité de travailler en anglais et espagnol est requise pour ce poste; pouvoir travailler en français serait grandement souhaitable.

Autres exigences :

  • Ce poste exige des déplacements au Canada et à l’international, environ 4 à 6 semaines par année.

 

Faire partie de l'équipe de la FCM comporte une multitude d'avantages, dont la possibilité de bénéficier d'un horaire d'été (congé les vendredis du 1er juillet jusqu'à la fête du Travail) et de travailler dans des bureaux situés sur la place du marché ByWard. Vous serez également assuré de l'engagement de la FCM à favoriser le perfectionnement de ses employés et aurez accès à une gamme concurrentielle d'avantages sociaux et de services. 

 

Pour plus d'information au sujet de cette offre ou de la FCM en général, veuillez consulter notre site Web à www.fcm.ca.

 

Pour postuler, veuillez-vous rendre à https://fcm.ca/fr/a-propos/carrieres.  La date limite de soumission des candidatures est le 29 mai 2019.

 

Nous remercions tous les candidats de leur intérêt, mais nous ne communiquerons qu'avec les candidats sélectionnés pour une entrevue. Toutes les candidatures seront conservées dans nos dossiers pour une période de six mois après l'embauche du candidat choisi.

 

634 vues